Les Startups sont-elles dans la tourmente ?

Depuis 2 mois je suis assidûment le nouveau compte Instagram de  Balance ta Startup et il a fait du mal à l’écosysthème et je pense que beaucoup de Startups ont peur de se prendre un « raid » sous leur dernière publication. 

Ce type de témoignage est subit comme une trahison par les clients et ils n’hésitent pas à demander des solides explications.

Je ne le dirais jamais assez, mais vos clients ne sont pas bêtes.

Un business qui grandit sur des bases fragiles, comme un management tyrannique, le sera encore plus après cela et en subira les conséquences .

Elles pourront être dramatiques et causer beaucoup de dégâts.

Monter une entreprise n’a jamais été un long fleuve tranquille, ni un sprint, mais un véritable marathon. Non, c’est même plusieurs sprints dans un énorme marathon qui n’a aucune ligne d’arrivée.

Cela demande beaucoup de temps et d’investissement de votre part. Qui est-ce ? Les membres fondateurs.

Dans une Startup, il y a 3 choses importantes :

  • Le product market fit,
  • Les KPIs,
  • L’équipe.

Ici on va parler de l’équipe.

L’équipe fondatrice c’est votre force, comme votre faiblesse. C’est une raison pour laquelle les Startups marchent et l’une des raisons principales de leur échec. 

Que vous soyez au début de l’aventure, au stade d’incubation, de recrutement de la team où déjà loin dans le process cet article est pour vous. 

Votre Startup 

Le plus important et ce que vous devez comprendre c’est que toute aventure entrepreneuriale demande un investissement non négligé, mais avant tout de la part des dirigeants.

En effet, vous travaillez pour créer la boite de vos rêves. Les collaborateurs, que vous embauchez, travaillent pour réaliser votre rêve. 

Et ça, beaucoup trop de personnes l’oublient. 

Donc je vais commencer par faire une petite liste de tout ce que j’ai vu, appris, compris au fil du temps pour vous aider dans votre démarche de devenir ” un.e CEO  bienveillant.e.”

J’aimerais vous dire pleins, pleins de choses, mais ce sera certainement le seul sujet type “dev perso”.

Je préfère rester sur des sujets autour de la donnée.

Bref, commençons simplement :

  • Arrêtez d’être dans l’égo. L’égo n’est qu’une idée représentant ce que vous pensez être. Votre égo vous rend humain, mais vous devez apprendre à ne pas vous y fier.
  • Apprenez à gérer vos émotions pour créer des relations seines,
  • Apprenez à avoir confiance en vous,
  • Développez-vous personnellement pour être la meilleure version de vous même.
  • Arrêtez de dire « que l’humain est au coeur de votre entreprise ». En général, plus une boîte met l’accent dessus, plus c’est foireux et ça cache un truc.  
  • Vos collaborateurs méritent du respect, de la bienveillance et de l’écoute.
  • Si vos collaborateurs ne sont pas à la hauteur de vos attentes, sachez que vous êtes responsables de leurs formations et du recrutement. 
  • Arrêtez de déléguer vos problèmes, colères, manque de confiance en vous sur les autres. 
  • Traitez les gens comme vous vous voulez que l’on vous traite,
  • Déléguez au maximum en faisant une confiance totale à vos partenaires et collaborateurs. Travaillez votre vision, vos data et votre stratégie. Sauf si vous êtes une tête brûlée, vous avez embauché que des gens compétents en qui vous faites confiance. Sinon, il y a un léger souci. 
  • Laissez de l’espace mental et physique à vos collaborateurs,
  • Ne les prenez pas pour des enfants,
  • Apprenez à communiquer,
  • Apprenez à être un leader et pas un boss
  • Si vous ne devenez pas la prochaine licorne, ce n’est pas grave,
  • Si vous fermez votre boite, ce n’est pas grave,
  • Si vous savez faire 1 million, vous saurez toujours en faire 1 demain, car tout est dans votre tête,
  • Vous n’êtes pas un roi, vous n’avez pas créé une dictature,
  • Vous êtes personne, 
  • Personne ne vous attend comme le Messi,
  • Formez des gens coûtent cher, mais c’est le meilleur investissement pour vous comme pour eux,
  • Le turn-over coûte beaucoup trop cher. Pour l’éviter : formez et communiquez.
  • Votre parole est du poison. Faites attention aux propos que vous tenez.
  • Vos collaborateurs ne sont pas vos esclaves,
  • Vos collaborateurs ont une vie, une famille et des activités personnelles,
  • Ils ne prennent pas leur après-midi à 19h,
  • Payez, au minimum, à la hauteur de la grille tarifaire, 
  • Les lois sont faites pour être respectées,
  • Le droit du travail est aussi fait pour être respecté,
  • Vous n’êtes pas au-dessus des lois,
  • Vous n’êtes pas un flic, ni un surveillant, 
  • La femme n’est pas un objet et a les mêmes compétences qu’un homme,
  • Les autres ne sont que le reflet de vous-même,
  • Vous êtes la locomotive,
  • Soyez transparent sur la santé de votre entreprise,
  • Être clivant oui, mais ne pas être un connard,
  • Respectez-vous,
  • Aimez-vous,
  • Ne faites pas de supposition. 

 

La première personne qui doit se remettre en question c’est vous. Vous devez vous poser les bonnes questions et en voici quelques-unes :

  • Est-ce que je suis fait pour être le/la CEO ?
  • Est-ce que je suis fait pour être entrepreneur.e ?
  • Est-ce que je suis bien formé.e au management ?
  • Est-ce que j’aime faire pleurer des collaborateurs ? Et pourquoi ?
  • Est-ce que j’ai un coach personnel ? Est-ce que je devrais en prendre un ?
  • Est-ce que je prends du temps pour moi ?
  • Est-ce que j’évacue tout mon stress ? Et comment ?
  • Est-ce que je me respect ?
  • Est-ce que ça me porte ou me limite ?

Vous êtes humains, vous n’êtes pas parfait. Vous ferez des erreurs.

“Travailler dur pour une réussir” est une croyance limitante.

 

 

Je suis Data Analyst en Freelance, on parle de ma cible, les Startups, et en aucun cas je souhaite travailler avec ce type d’entreprise ou apprendre ça de l’un de mes clients.

Chers CEOs, j’aime votre ténacité, votre résilience, votre envie de changer le monde mais je ne peux plus voir de tels témoignages.

Le poison que vous avez en vous et qui vous ronge n’est que de l’égo et une non-gérance émotionnelle.

Arrondissez les angles.

Oui, être CEO c’est du stress mais sachez que vous n’êtes pas votre boite. 

La relation toxique que vous avez avec vous-même ne doit pas impacter les autres.

Ne vous méprenez pas, tout se voit, tout se sait, tôt ou tard.

Submit your response

Your email address will not be published.